Quatrième édition du Festival Eñe

Le Festival Eñe a lieu pour la quatrième édition du 10 au 13 mars 2016 : découvrez un panorama du cinéma hispanophone au Cinéma Diagonal et des spectacles à la Gazette Café. L’équipe d’Hispanothèque a choisi une programmation variée afin de donner au public un aperçu du cinéma et de l’actualité espagnols d’aujourd’hui.

Affiche en jpeg

Pass Festival à 15 € (uniquement pour les adhérents)
Soirée fantastique et film d’animation non inclus dans le pass

Billetterie en ligne

JEUDI 10

19H50 / AVANT-PREMIÈRE
Darrere la porta, de Pere Solés et David Gimbernat
Lieu : Cinéma Diagonal
Tarif : Pass Festival, 5 euros, carte abonnement Diagonal ou CE

Sara vit seule avec son père dans un vieil appartement au charme décadent. Sans jamais se plaindre, elle travaille dur dans un restaurant médiocre du centre de Girone et prend soin de son irascible père, un ancien militaire franquiste à la retraire. Sara n’arrive pas à joindre les deux bouts entre son maigre salaire et la pension de son père. Elle est harcelée par les créanciers. Son père la vole, son patron l’exploite. Elle doit lutter quotidiennement contre la tyrannie et la malhonnêteté de l’un et de l’autre. La vie de Sara et du vieil homme autoritaire va basculer quand s’installe dans l’appartement Josep, un professeur de philosophie aux allures de dandy. Josep est invité à l’université de Girone pour poursuivre ses recherches sur le philosophe juif allemand Walter Benjamin.

VENDREDI 11

18H00 / SPECTACLE POÉSIE MUSIQUE
Cuento de un hombre que huye, compagnie Vivir del bolo
Spectacle en VOSTFR avec Hugo Martínez à la guitare espagnole et au chant, Marina Tomás à la clarinette et au chant et Danilo Facelli scénariste et acteur
Lieu : Gazette Café
Entrée libre

VivirdelBolo04

Fuir, recommencer à fuir et fuir à nouveau jusqu’à ne plus pouvoir s’échapper.
uento de un hombre que huye est un spectacle poétique-musical qui raconte, le voyage improvisé d’un homme anticonformiste à travers le monde.

SAMEDI 12

17H50 / DOCUMENTAIRE
En tierra extraña, de Icíar Bollaín (2014)
Suivi d’une table ronde avec la participation de Marea Granate, mouvement formé par des émigrant(e)s espagnol(e)s dont l’objectif est de dénoncer les causes, ainsi que les responsables, de la crise socio-économique qui les force à émigrer ; une marée grenat, comme la couleur du passeport espagnol, symbole d’une émigration forcée
Lieu : Cinéma Diagonal
Tarif : Pass Festival, 5 €, carte abonnement ou CE

Gloria est l’une des 700 000 espagnols qui ont quitté ce pays depuis le début de la crise économique. Professeur sans poste de 32 ans originaire d’Almería, elle est vendeuse dans un magasin d’Edimbourg depuis deux ans. Gloria met en marche, avec le collectif qu’elle a elle-même créée, une action, un événement sous le slogan « Ni perdus, ni muets »”. Elle cherche à donner la parole aux 20 000 espagnols actuellement installés à Édimbourg.

22H00 / SOIRÉE FANTASTIQUE
Historias para no dormir, de Narciso Ibáñez Serrador (1966-1982)
Deux séances de projections de plusieurs épisodes de la série
(Certaines images peuvent ne pas convenir à des enfants de moins de 12 ans)
Lieu : Cinéma Diagonal
Tarif : 10 € pour la soirée, 5 € pour les deux premiers épisodes
Le Pass Festival n’est pas valable pour cette soirée

image de l'épisode corbeau de Historias para no dormir

En 1966, Narciso (Chicho) Ibáñez Serrador, se révèle être un des meilleurs réalisateurs de la chaine de télévision espagnole TVE avec le succès de la série télévisée « Historias para no dormir», qui devient le phénomène télévisuel de l’époque. La série raconte des histoires effrayantes pour l’époque, indépendantes les unes des autres, en se basant sur des récits de terreur d’auteurs reconnus comme Ray Bradbury ou Edgar Allan Poe. Ce genre était presque inexistant au cinéma ou à la télévision en Espagne dans les années 60. La série acclamée par tous les médias de communication a fêté ses 50 ans le 4 février de cette année.

DIMANCHE 13

11H00 / SÉANCE JEUNE PUBLIC (à partir de 3 ans)
Capelito le champignon magique, de Rodolfo Pastor
Programme de huit films d’animation espagnols en couleur et sans parole (42′)
Lieu : Cinéma Diagonal
Tarif : 3,70 €
Le Pass Festival n’est pas valable pour cette séance

Capelito01_01Avec un peu d’astuce, beaucoup d’amis et un nez magique, Capelito se sort toujours de drôles d’aventures. C’est sûr les petits vont adorer ce personnage en plasticine en forme de champignon.

Les chapeaux fous / Le potier / La chorale des moutons / L’arbre coupé / L’oeuf surprise / Les voleurs de pastèques / La partie de pêche / Les trois poux

17H00 / SPECTACLE FLAMENCO
En otro tiempo, de la compagnie La Pescaora y l’association SudFlamenco
Avec Valter Luis au chant et laud, Pedro Gómez au chant, Manuel Gómez à la guitare et la danseuse Sesi La Pescaora
Lieu : Gazette Café
Tarif : Pass Festival, 8 € adhérents / 10 € non-adhérents
Il est impératif de réserver en avance par mail

Spectacle flamenco (2)Avec « En otro tiempo », la cie La Pescaora vous invite à un voyage à travers l’Andalousie. A la redécouverte de l’essence d’un flamenco impétueux et profond. La danseuse et chorégraphe Sesi La Pescaora propose ici un flamenco sous forme de tableaux, empreint de nostalgie, tourné vers la mémoire et les anciens. Elle sera entourée de trois autres artistes au chant et à la guitare.

19H50 / LONG MÉTRAGE
Diamantes negros, de Miguel Alcantud (2013)
Lieu : Cinéma Diagonal
Tarif : Pass Festival, 5 €, carte abonnement ou CE

Amadou et Moussa sont repérés au Mali par un soit disant recruteur de football, separés de leurs familles et emmener à Madrid pour devenir des stars. Ils débutent un voyage à travers l’Espagne, le Portugal et l’Europe du nord qui leur fera découvrir la face cachée de ce jeu magnifique. Un business qui ne voit pas en eux deux jeunes garçons, mais deux diamants noirs.

 

Billetterie en ligne

 

 

Publicités